AVANT-PREMIERE EXCLUSIVE : Bryan Singer nous dévoile son reboot de 20 000 LIEUES SOUS LES MERS !
Article Cinéma du Vendredi 01 Juillet 2016

Alors que X-MEN : APOCALYPSE est encore dans les salles, ESI s’est entretenu avec Bryan Singer sur son prochain film, une nouvelle version de l’un des chefs d’œuvre de Jules Verne, 20 000 LIEUES SOUS LES MERS, dont le tournage débutera dans quelques mois…

Entretien avec Bryan Singer


Propos recueillis et traduits par Pascal Pinteau

A présent que vous venez de terminer la promotion de X-MEN APOCALYPSE , que pouvez-vous nous dire de votre prochain projet, qui nous intéresse tout particulièrement en tant que français ?

Eh bien je vais m’attaquer à une nouvelle version de 20 000 LIEUES SOUS LES MERS librement adaptée de l’œuvre de Jules Verne. C’est un projet que j’ai envie de concrétiser depuis mon enfance et je suis impatient de commencer à le développer ! Il faut aussi que j’avance sur les projets que je crée ou que je co-produis pour la télévision et que je m’occupe de ma société, donc j’ai beaucoup de travail devant moi dans l’immédiat. Je ne me vois pas abandonner définitivement la saga X-MEN, mais j’ai besoin de faire une coupure et de me reposer un peu pour recharger mes batteries.

En tant que fan de l’œuvre de Jules Verne dont j’ai dévoré tous les romans pendant mon enfance, je suis curieux de savoir quelle est votre vision de ce projet…

L’intrigue débute en 1869, juste après la guerre civile américaine, à l’époque des grands bateaux à vapeur. Mais dès que l’on découvre le monde du Nautilus, cela devient un film de Science-Fiction, avec beaucoup d’éléments futuristes qui ne faisaient pas partie de l’adaptation du roman produite par Walt Disney. J’ai ajouté aussi de nouveaux personnages, dont un des principaux protagonistes de l’histoire, un jeune garçon français de 13 ans que j’ai appelé Conseil pour rendre hommage au valet du professeur Arronax dans le roman. Bien sûr, on retrouve le harponneur Ned Land, le professeur Arronax, ainsi que le Capitaine Nemo et l’équipage du Nautilus, mais il y a aussi un autre personnage nouveau, une femme que j’ai voulu intégrer dans cet univers essentiellement masculin, ainsi qu’un méchant aux plans encore plus redoutables que ceux du Capitaine Nemo, ce qui rend Nemo plus sympathique, même s’il fait régner la terreur sur les mers en coulant les bateaux de guerre ! C’est une nouvelle approche de l’histoire classique que nous connaissons et que nous aimons, mais exactement comme nous l’avons fait dans la saga X-MEN, nous n’allons pas suivre le roman à la lettre, mais présenter un récit différent au public. Quand nous avons adapté les personnages des comics, nous avons essayé de retranscrire ce qui était leur essence, le cœur de leur personnalité. Nous employons le même processus en développant cette histoire à partir de 20 000 LIEUES SOUS LES MERS, car même si nous avons modifié le récit, l’esprit de l’histoire originale et des personnages reste le même. Arronax, Ned Land et Nemo seront bien représentés tels que Jules Verne les a décrits. Nemo sera ce mystérieux terroriste des océans, et nous allons même traiter ses origines telles que Verne les avait présentées.

Celle d’un prince de l’Inde dont toute la famille avait été massacrée…

Exactement. Comme je fais ce film avec la Fox, je n’ai pas le droit de reprendre quoi que ce soit de la version Disney, pour des raisons légales : je dois m’en tenir strictement à ce qui figure dans le livre, et aux éléments complètement nouveaux que nous développons de notre côté. Tout ce que vous verrez viendra soit de Jules Verne, soit de mes idées ou de celles de mes co-scénaristes. Je dirais que la caractéristique principale de cette histoire sera de suivre le passage de l’enfance à l’âge adulte du jeune garçon qui fera ce fantastique voyage dans la plupart des océans du monde, et qui sera entouré par trois fortes personnalités, trois hommes qui seront en concurrence pour devenir son mentor et « façonner son âme » chacun à leur manière. Nous verrons alors comme le garçon va évoluer et comment ces influences très différentes vont l’impacter. Deviendra-t-il un homme de science, un aventurier des mers, voire même un rebelle aux capacités créatives étonnantes comme Nemo ? C’est ce que nous découvrirons pendant le film. Le jeune Conseil sera comme une toile vierge placée au cœur de ces évènements, exactement comme Wolverine l’a été dans la saga X-MEN, puisqu’il ne savait pas qui il était, d’où il venait et ne faisait partie d’aucune communauté. De même, nous verrons Conseil arriver comme un être en cours de formation, qui a tout à apprendre, et à la fin du film, il sera devenu un jeune homme indépendant, plus mûr que son âge, et aux idées bien déterminées.

Reprendrez-vous les passages célèbres du roman, comme l’attaque de la pieuvre géante ?

Bien sûr ! C’était indispensable. Nous allons conserver tous les passages mémorables. Mais il y a aura aussi des moments nouveaux que j’ai déjà hâte de tourner qui seront déchirants, spectaculaires, et plein de suspense. Je vous dis cela alors que j’ai une des premières moutures du script devant moi et que mes co-auteurs m’attendent pour travailler. Je peux vous dire que je vais faire le plein de caféine pour pouvoir échanger des idées avec eux jusqu’au bout de la nuit !

Avez-vous déjà trouvé le concept visuel du design de votre nouveau Nautilus ? C’est très important, car le sous-marin de Nemo est un personnage à part entière…Et dans la version Disney, ses formes étaient empruntées aux animaux marins…

Nous explorons précisément ces idées en ce moment. Bien sûr, je ne pourrai pas utiliser le design de Disney, qui s’inspirait notamment d’un poisson avec des piquants dorsaux et des formes d’une des toutes premières voitures de Bugatti ! Je crois que je vais aller vers quelque chose qui ira encore plus loin dans l’aspect futuriste, et qui sera résolument une machine de Science-Fiction. Vous savez, je suis un grand fan de STAR TREK depuis mon enfance, et je crois que la meilleure manière de décrire ce nouveau Nautilus serait de dire que ce sera mon vaisseau Enterprise, mais voguant sous les mers ! (rires)

[En discuter sur le forum]
Bookmark and Share


.