<
 
.

Dans les coulisses de la saga Alien : Des livres et des xénomorphes
Article Produits Dérivés du Mercredi 21 Juin 2017

Grâce à la popularité de la saga, la conception des longs-métrages successifs – mais aussi des excroissances, d’Aliens vs Predator à Prometheus – est extrêmement documentée. Rares sont les grands classiques du cinéma à bénéficier d’un tel soin, propre à ravir les passionnés de création cinématographique. Nous vous invitons à découvrir les principaux (et meilleurs) ouvrages et documentaires consacrés à la franchise Alien…

Par Pierre-Eric Salard



Outre l’adaptation en bande dessinée du film de Ridley Scott (publiée en France aux éditions Soleil), qui est tirée du script et non du montage final, l’année 1979 a également été marquée par la publication d’un making of particulièrement apprécié par les fans : The Book of Alien. Cet ouvrage de 112 pages, écrit par Paul Scanlon et Michael Gross pour Heavy Metal Press, documente avec une grande précision le processus de production du film. Livre de chevet des plus anciens des passionnés, regorgeant d’entretiens passionnants et de superbes illustrations, The Book of Alien eut même le rare privilège d’être réédité en 1993, par Titan Books, puis 2012, à l’occasion de la sortie de Prometheus. Toute collection devrait débuter par ce classique. Passons rapidement sur un passionnant livre écrit en 1997 par des confrères du magazine américain Cinefex, Alien : The Special Effects, dont les quelques exemplaires encore disponibles s’échangent désormais à des prix défiant l’imagination. Mais les non-anglophones peuvent se reporter sans souci sur ouvrage encore plus complet, et publié en France en 2001 par les éditions Huginn & Muninn : Alien, Genèse d’un mythe. Écrit par Ian Nathan, ce livre-somme revient sur le moindre détail de la création de l’opus fondateur. Des origines du scénario au tournage en Angleterre, de la confection des costumes à la mise au point de la scène du chestburster, des effets spéciaux au casting, toutes les étapes y sont racontées en détail. Magnifiquement illustré, Genèse d’un mythe contient en outre plusieurs fac-similés : dessins de H.R. Giger, story-boards de Ridley Scott (le cinéaste dessine toujours les story-boards du moindre plan de ses films), plan du Nostromo, extrait du script annoté, etc. Ian Nathan, rédacteur en chef du magazine Empire, et auteur de nombreux ouvrages sur Terminator, les frères Coen ou, plus récemment, Les Animaux fantastiques, revient sur la gestation d’Alien, le huitième passager avec une plume de véritable passionné. En 2015, Huginn & Muninn a également traduit en français un épais ouvrage consacré à l’ensemble de la saga, du film de Ridley Scott à Alien Résurrection (1997) : Alien : Toutes les archives. Comme son titre l’indique, ce livre, d’imposantes dimensions, rassemble un grand nombre d’illustrations, de photographies de tournages et autres documents issus des archives des studios 20th Century Fox et de la société de production Brandywine. Plus proche d’un artbook que d’un pur making of, Alien : Toutes les archives est indéniablement un livre complet. Il contient d’ailleurs des entretiens avec les principaux artisans de la franchise, dont Syd Mead, H.R. Giger, Sigourney Weaver ou encore Jean-Pierre Jeunet. Ce livre s’avère certes moins exhaustif que les précédentes références, en ce qui concerne le premier film, mais les quatre longs-métrages sont ici abordés sur par moins de 320 pages. S’il fallait n’en choisir qu’un…



Les coulisses d’une légende

L’année dernière, la même maison d’édition a publié en France Aliens : La guerre selon Cameron, de Simon Ward (qui a plus récemment signé le making of consacré à Independence Day Resurgence). Ce livre n’est pas l’équivalent de Genèse d’un mythe pour Aliens, le retour. Il s’agit plutôt d’une compilation de (sublimes) photographies du tournage du troisième long-métrage réalisé par James Cameron ! Sur 144 pages, le lecteur est ainsi invité à assister à la création, principalement sur les plateaux, de ce chef d’œuvre du film d’action des années 1980. Mais les effets spéciaux, les costumes et les accessoires n’ont pas non plus été oubliés. Les photographies – souvent en pleines pages — sont accompagnées de savoureux témoignages et anecdotes, dont un passionnant entretien avec l’interprète de l’inoubliable Newt, Carrie Henn. Aliens : La guerre selon Cameron ravira sans aucun doute les passionnés du second opus. Aussi étrange que cela puisse paraître, Alien 3 (1992) n’a pas eu le droit à son propre making of littéraire… excepté au Japon ! Cinq ans plus tard, Alien Résurrection bénéficia, lui, d’un ouvrage (aisément trouvable sur Internet). Malgré la présence d’un cinéaste français, Jean-Pierre Jeunet (Amélie Poulain), aux commandes de ce quatrième et dernier opus, ce livre n’a malheureusement pas été traduit en français. Moins prestigieux et réussi que Genèse d’un mythe (car ses auteurs n’ont pas bénéficié du recul dont a disposé Ian Nathan), The Making of Alien Resurrection a toutefois le mérite d’exister. Écrit par Andrew Murdock et Rachel Aberly, ce livre documentaire, particulièrement verbeux, dispose toutefois des témoignages de très nombreux intervenants, ainsi que de multiples illustrations et photographies (plus de 300). Même ceux qui n’apprécient guère ce film devraient priser cet aperçu de l’envers du décor. Enfin, pour compléter cette liste de beaux livres, nous vous conseillons plusieurs ouvrages consacrés à des œuvres annexes. Si les deux longs-métrages consacrés à l’affrontement entre les aliens et les predators n’ont pas été dignes des films qui les ont précédés, leurs deux making of respectifs se sont avérés passionnants. Malheureusement jamais traduits en français, AvP : The Creature Effects of ADI et Aliens vs. Predator : Requiem — Inside the Monster Shop ont tous deux été écrits par des vétérans de la saga, Alec Gillis et Tom Woodruff Jr. Ayant travaillé sur quatre opus, d’Alien 3 (1992) à AvP Requiem (2007), ces légendes de l’industrie des effets spéciaux sont les cofondateurs des studios Amalgamated Dynamics Inc (ADI), dont les artistes ont œuvré sur Jumanji, Starship Trooper ou encore la trilogie Spider-Man de Sam Raimi. Spécialisés dans l’animatronique et les effets spéciaux de maquillage, Alec Gillis et Tom Woodruff Jr racontent dans leurs deux livres, de manière particulièrement détaillée, la fabrication des créatures des deux piètres crossovers. À vrai dire, pour les curieux, AvP : The Creature Effects of ADI et Aliens vs. Predator : Requiem — Inside the Monster Shop s’avèrent bien plus exaltants que les films dont il est question ! En 2012, la préquelle de la saga obtient évidemment son propre art of, intitulé Prometheus : L’univers du film. Publié en France par les éditions Akileos, cet ouvrage met l’accent sur les recherches artistiques – ce qui permet d’avoir une idée des concepts (malheureusement) rejetés par Ridley Scott. La création des maquillages, créatures, costumes et décors est également abordée. Sans oublier deux captivants essais écrits par Ridley Scott, qui revient sur les origines de ce projet, et le directeur artistique Arthur Max. Écrit par Mark Salisbury (auteur anglais de nombreux ouvrages consacrés à Tim Burton), Prometheus : L’univers du film est un parfait complément au film de Ridley Scott. En 2014, l’excellent jeu vidéo Alien : Isolation reproduisait scrupuleusement la direction artistique d’Alien, le huitième passager. Un travail titanesque, auquel The Art of Alien : Isolation rend parfaitement hommage grâce à pas moins de 300 images commentées par les artistes, et étalées sur 176 pages. Écrit par Andy McVittie (qui a signé plusieurs beaux livres consacrés à des jeux vidéo, dont Titanfall et Tomb Raider), ce livre démontre la passion qui animait les artistes du studio Creative Assembly. Un régal pour les yeux ! Au mois de mai, les fans ont également pu découvrir Dans les coulisses d’Alien Covenant, qui accompagnait la sortie du nouveau long-métrage de Ridley Scott, aux éditions Huginn & Muninn. Nous n’avons pas encore eu l’occasion de lire ce livre écrit par Simon Ward, l’auteur d’Aliens : La guerre selon Cameron.



La vidéo et la plume

Pour finir, cette même maison d’édition a traduit en 2014 un livre portant sur l’ensemble de l’univers Alien : Le Rapport Weyland-Yutani, écrit par S.D. Perry. Nommé d’après la fameuse multinationale, ou «Compagnie», éternelle adversaire d’Ellen Ripley, ce rapport récapitule toutes les informations récoltées par ses agents. Des études anatomiques des xénomorphes à l’inventaire des armes, en passant par des comptes-rendus des évènements et les spécificités des vaisseaux spatiaux, rien n’est oublié. Ainsi les plus curieux sauront tout sur les créatures, véhicules, personnages et autres organisations des quatre opus de la saga, ainsi que de la préquelle Prometheus (Covenant étant bien entendu absent, en attendant une éventuelle réédition). Un livre à conseiller aux fans désirant connaître cet univers sur le bout des griffes (et qui n’est pas sans rappeler le plus ancien Aliens : Colonial Marines Technical Manual, un ouvrage au concept similaire). Notons enfin l’existence de plusieurs ouvrages consacrés à l’œuvre du regretté H.R. Giger. Évidemment, les coulisses de la saga ne sont pas un domaine réservé de l’édition. Ces dernières années, la Fox a offert à ces films des coffrets Blu-ray regorgeant de commentaires audio et de documentaires passionnants. Le coffret Alien Anthology propose ainsi une visite d’une soixantaine d’heures dans l’envers du décor ! Les quatre making of – La Bête à l’intérieur, Une puissance de feu supérieure, Épave et rage, un pas vers l’au-delà – sont tous enthousiasmants et exhaustifs. Le temps de les visionner, la suite d’Alien Covenant devrait débarquer au cinéma ! Conçus par le prolifique Charles de Lauzirika, ces documentaires répondront à toutes vos questions. Le scénariste et producteur s’est également occupé du long documentaire proposé dans certaines éditions Blu-ray de Prometheus : The Furious Gods. Soit un parfait complément à l’art of publié par Akileos, qui n’abordait pas toutes les étapes de la création de ce film. Prometheus dispose également d’un fascinant commentaire audio des scénaristes Damon Lindelof («Lost») et Jon Spaihts (Passengers), qui permet de mieux comprendre comment la préquelle d’Alien, le huitième passager a pris une certaine autonomie au fil des réécritures. Notons enfin l’existence de deux séries de documentaires réalisées par des fans, et accessibles sur Internet : The Alien Appendix et Alien Makers (par Dennis Lowe, qui a œuvré sur les effets spéciaux d’Alien, le huitième passager et L’Empire contre-attaque). Finalement, l’inconvénient majeur de ces documentaires vidéo s’avère être l’impossibilité de les ranger dans une bibliothèque, pour mieux les parcourir à l’envi. La vision des illustrations de H.R. Giger, Moebius ou Syd Mead, des photographies des tournages ou des maquettes reste un plaisir dont les fans ne pourront jamais se contenter. Sur Terre, personne ne les entendra feuilleter.

Bookmark and Share


Fantasy Attraction Arthur, l'aventure 4D
.