<
 
.

LES DERNIERS JEDI - Entretien exclusif avec Mark Hamill !
Article Cinéma du Vendredi 22 Decembre 2017

Quarante ans après l’épisode originel, l’acteur retrouve son rôle culte dans LES DERNIERS JEDI, le 8e opus de la saga STAR WARS. Il y livre une superbe performance. ESI l’a rencontré.

Propos recueillis et traduits par Pascal Pinteau

Vous qui interprétez le mythique Luke Skywalker depuis 40 ans, quel regard portez-vous sur son évolution ? Est-il devenu un sage, à l’instar de Yoda et d’Obi-Wan Kenobi ?

Il y a un peu de tout cela dans son évolution. Il s’est passé tant d’années depuis LE RETOUR DU JEDI, en 1983 ! L’équipe qui a repris en main la destinée de la saga avait pour but de présenter de nouveaux personnages. Dans LE REVEIL DE LA FORCE, on n’apprenait quasiment rien sur Luke, si ce n’est le lieu où il s’est exilé. Il apparaissait de dos, se retournait sans que l’on sache s’il reconnaissait Rey et l’on découvrait alors qu’il avait une cicatrice au visage. Luke avait l’air aussi aimable qu’un voisin acariâtre qui engueule les enfants qui piétinent sa pelouse ! Cette fois, on apprend que Luke avait choisi Kylo Ren comme padawan, et qu’il s’en est terriblement voulu quand son disciple a rejoint le côté obscur de la Force. Il a incendié le temple jedi et massacré tous les étudiants. Luke en a été anéanti et a choisi se retirer sur un îlot isolé de tout. Mais c’est Rey l’héroïne de cette trilogie. Il est donc normal que l’histoire soit racontée selon son point de vue.



Est-ce la réponse positive de Harrison Ford qui vous a poussé à accepter de revenir dans la saga, vous aussi ?

Oui. Je n’avais pas envie de dire non, puis de voir ma maison entourée par une foule de fans en colère prête à tout détruire comme dans un film de la série des FRANKENSTEIN ! Avec des sabres lasers au lieu des torches ! (rires) Mais je dois avouer que replonger dans la saga et rejouer ce rôle m’inquiétait. Je l’avais d’ailleurs confié à JJ Abrams avant de tourner les courts moments où l’on me voit dans LE REVEIL DE LA FORCE. Dans l’épisode VII, mon job était relativement facile, puisque ces scènes étaient muettes. Mais quand j’ai fait la connaissance de Rian Johnson et qu’il m’a fait lire le script des DERNIERS JEDI, alors là, j’ai été terrifié ! Je le lui ai dit et il m’a confié alors que lui aussi, il n’en menait pas large avant le début du tournage.

Revenir a aussi des côtés agréables, n’est-ce pas ?

C’est exact ! Mais l’argent n’était pas ma motivation. J’ai bien géré ce que j’ai gagné depuis le début de ma carrière, je n’ai pas de hobbys coûteux et je ne manque de rien. Je n’ai plus besoin de travailler, mais mon épouse me pousser souvent à le faire pour que je sorte de la maison, car je suis un peu trop casanier. Harrison, lui, possède des avions ! Et à ce sujet, j’ai tenté de le dissuader de continuer après l’accident qu’il a eu récemment. Vous savez, les cinq mots les plus terrifiants à entendre sortir de la bouche de Harrison quand il vous téléphone sont : (là, Mark Hamill imite à la perfection la voix de Harrison Ford) « Eh fiston, allons faire un tour en avion ! » Le crash récent n’est pas le seul incident auquel il a survécu : il s’est aussi posé par erreur sur la piste où un boeing s’apprêtait à décoller ! Je l’ai déjà supplié d’arrêter de faire cela et de se déplacer en tant que passager, maintenant qu’il a pris de l’âge, mais il est têtu.

Vous n’avez pas hésité à dire que vous aviez été très surpris par la manière dont Luke Skywalker est décrit dans LES DERNIERS JEDI…

Effectivement. Quand on joue un personnage aussi longtemps, et que l’on se met dans sa peau, on a le sentiment légitime d’être la personne au monde qui le connaît le mieux. J’avais donc imaginé bien des choses de mon côté sur ce qu’aurait pu être sa trajectoire dans cette nouvelle trilogie. J’en avais d’ailleurs parlé à JJ pour LE REVEIL DE LA FORCE en lui disant que j’avais de nombreuses idées épouvantables à lui soumettre. Il m’avait écouté poliment, mais n’en avait retenu aucune ! Il s’est passé à peu près la même chose pour LES DERNIERS JEDI, mais je dois dire que Rian a été très ouvert au dialogue pendant tout le tournage. J’ai beaucoup apprécié notre collaboration. C’est un scénariste et un metteur en scène tout à fait brillant.

Aviez-vous gardé le sabre laser du film original ?

Non, mais j’ai conservé les bottes et le casque de Stormtrooper que j’avais portés pendant le tournage des scènes qui se passaient dans l’Étoile de la Mort. A l‘époque, les accessoires étaient fabriqués pour durer une dizaine de semaines. À l’intérieur du casque, les « lunettes » sont faites avec du plastique vert transparent collé avec du scotch. Tout ce qui avait été collé dedans, comme les petites bandes de mousse, a séché et s’est détaché. L’ironie, c’est que les reproductions de ces accessoires qui ont été réalisées plus tard sous forme de jouets ou de déguisements sont bien mieux faites et nettement plus solides que ce que dont nous disposions pour tourner le film à l’époque !

Pouvez-vous nous parler de votre amie Carrie Fisher, à laquelle LES DERNIERS JEDI est dédié, et dont la disparition a touché non seulement les fans mais aussi le grand public ?

Carrie est vraiment irremplaçable. D’ailleurs comme vous le voyez, je pense toujours à elle au présent… Elle était talentueuse, excentrique, franche, très drôle, touchante… Toute l’équipe du film l’adorait. Elle était aussi reconnue à Hollywood comme une excellente scénariste, et je sais qu’elle retravaillait assez souvent des scripts de films pour les améliorer, sans être créditée au générique pour ce travail. Cela étant dit, je peux vous assurer qu’elle ne voudrait surtout pas que nous soyons mélancoliques en pensant à elle. Elle détesterait cela ! Si elle était là, elle nous lancerait une plaisanterie tordante ou nous ferait un doigt d’honneur, juste pour nous surprendre et nous faire rire.

Bookmark and Share


Fantasy Attraction Arthur, l'aventure 4D
.