<
 
.

Preview : BLACK PANTHER - Seconde partie
Article Cinéma du Lundi 22 Janvier 2018

LES ACTEURS ET LES PERSONNAGES

Forts d’une histoire captivante, les cinéastes se sont mis en quête des acteurs qui donneraient la réplique à Chadwick Boseman dans le rôle-titre. Ryan Coogler et Kevin Feige ont ainsi réuni une distribution éclectique et internationale issue du monde du cinéma, du théâtre et de la télévision. Le producteur commente : « C’est un plaisir de découvrir le royaume du Wakanda et les origines et l’héritage de Black Panther, mais aussi de rencontrer les incroyables personnages qui l’entourent. Pour leur donner vie, nous avons fait appel à des acteurs phénoménaux. Cette distribution fait partie des meilleures que nous ayons jamais rassemblées. »

Chadwick Boseman, qui reprend le rôle de T’Challa alias Black Panther après une première apparition dans CAPTAIN AMERICA : CIVIL WAR, explique ce qu’il trouve si fascinant chez son personnage : « T’Challa est intelligent, c’est un stratège et cela me plaisait déjà beaucoup dans les comics. En tant que chef d’État, il est responsable du sort d’une nation tout entière et de sa place dans le monde. Sa situation est somme toute assez unique dans l’univers des super-héros car en plus de cela, il a un héritage à défendre. Je trouve cette combinaison très intéressante. »

On ne sait que très peu de choses à propos du personnage de Michael B. Jordan, Erik Killmonger, lorsqu’il apparaît dans l’histoire, mais peu à peu, T’Challa découvre ses liens avec le Wakanda. Killmonger est un mercenaire aussi dangereux qu’Ulysses Klaue et puisque les deux hommes ont décidé de s’allier contre T’Challa, les enjeux n’en sont que plus élevés.

L’actrice oscarisée Lupita Nyong’o incarne Nakia, une guerrière dévouée, espionne wakandaise envoyée à l’étranger pour observer et rendre compte de ses découvertes à la famille royale et au conseil tribal. Nakia est redoutable. Remarquablement entraînée et déterminée, elle rend coup pour coup, surtout vis-à-vis de T’Challa. Ses talents de combattante sont à la hauteur de ceux des Dora Milaje, les forces de sécurité d’élite entièrement féminines du pays, ce qui en fait un agent exceptionnellement efficace.

Plus connue pour le rôle incroyablement populaire de Michonne, l’experte en katana de « The Walking Dead », la série à succès d’AMC, l’actrice Danai Gurira s’est imposée comme une évidence pour interpréter l’intrépide Okoye, la confidente de T’Challa et chef des Dora Milaje.

Martin Freeman reprend quant à lui le rôle de l’agent Everett Ross, allié réticent de T’Challa dont il croise à nouveau le chemin tandis qu’ils poursuivent tous les deux Ulysses Klaue, qui vient de réapparaître.

L’acteur britannique Daniel Kaluuya rejoint la distribution dans le rôle de W’Kabi, conseiller royal auprès de T’Challa lorsque ce dernier accède au trône.

L’actrice anglaise Letitia Wright incarne la princesse Shuri, l’impertinente sœur cadette de T’Challa. Experte en technologie, c’est elle qui conçoit toutes les innovations technologiques en vibranium qui font la force du Wakanda et viennent renforcer l’arsenal de Black Panther.

Winston Duke est M’Baku, le leader de la tribu Jabari qui vit dans les montagnes du pays et est en désaccord avec T’Challa et la famille royale.

L’actrice nommée aux Oscars Angela Bassett interprète la courageuse reine Ramonda, la mère de T’Challa et personnage clé du film. Après la mort de son mari, c’est en effet à elle qu’il revient d’aider T’Challa, aux prises avec son rôle de souverain du Wakanda et protecteur de ses traditions, et sa sœur, la jeune princesse Shuri, brillante mais têtue.

L’acteur oscarisé Forest Whitaker rejoint la distribution de BLACK PANTHER dans le rôle de Zuri. Le film lui a permis de retrouver Ryan Coogler et Michael B. Jordan, avec qui il avait déjà travaillé sur FRUITVALE STATION, dont il a assuré la production. En tant que chaman du Wakanda et conseiller de longue date du père de T’Challa, le roi T’Chaka, Zuri entretient une relation longue et complexe avec la famille royale.

Andy Serkis reprend quant à lui le rôle d’Ulysses Klaue, le marchand d’armes sud-africain impitoyable et sans scrupules qui a fait sa première apparition dans AVENGERS : L’ÈRE D’ULTRON. Klaue convoite désormais le vibranium wakandais et se retrouve dans la ligne de mire de Black Panther.

L’UNIVERS MYTHIQUE DE BLACK PANTHER

BLACK PANTHER a été filmé aux Pinewood Studios d’Atlanta et à Busan, en Corée du Sud. Le tournage a débuté en janvier 2017 et s’est achevé le 20 avril. La production était impatiente de donner vie au Wakanda sur grand écran. Dans la mythologie Marvel, le petit pays africain en apparence pauvre possède une extraordinaire richesse : le vibranium, un métal précieux rarissime synonyme de puissance technologique, de savoir-faire, d’argent et de pouvoir. Derrière le masque, le Wakanda se révèle être une nation futuriste et mystique profondément ancrée dans la tradition africaine.

La majorité des décors wakandais ont été construits en studios à Atlanta. C’est notamment le cas du conseil tribal ; du Wakandan Design Group, le laboratoire de recherche et de développement supervisé par Shuri ; de l’ancien Hall des Rois souterrain ; mais surtout de la Chute du guerrier (inspirée des majestueuses gorges d’Oribi en Afrique du Sud), un lieu au cœur des traditions du Wakanda. Après d’importantes recherches, la chef décoratrice Hannah Beachler a retrouvé Ryan Coogler pour des sessions marathon au cours desquelles ils ont échangé photos et inspirations nées de leurs séjours en Afrique. Cette collaboration lui a permis de conférer de la délicatesse à l’univers imaginé par Jack Kirby, tout en modernisant l’esthétique de cette nation africaine très avancée technologiquement.

Le Wakanda est né aussi du travail de la chef costumière Ruth Carter qui, avec le concours du créateur des maquillages spéciaux nommé aux Oscars Joel Harlow, est parvenue à saisir l’essence du peuple wakandais et à lui donner vie sur grand écran. Son approche a consisté à ancrer ses créations dans les traditions africaines appropriées tout en leur conférant un caractère fantastique dans le but de refléter la mystérieuse culture wakandaise. Elle a travaillé en étroite collaboration avec l’équipe en charge des décors pour développer une palette contemporaine inspirée des couleurs et des motifs associés à l’Afrique. Son objectif était de s’approprier la tradition africaine pour l’intégrer au paysage visuel et à l’histoire.

BLACK PANTHER a permis à Joel Harlow de se plonger dans l’univers des comics. À l’instar de ses collègues, le maquilleur a mené d’importantes recherches afin de définir son approche. Il a puisé son inspiration dans National Geographic, les rituels africains, la peinture corporelle, les références historiques et les comics où figure Black Panther. Tous ces éléments ont joué un rôle essentiel dans la conception du maquillage.

Pour conclure, le réalisateur Ryan Coogler déclare : « La seule idée de porter cette histoire et ces personnages sur grand écran tout en soulignant la profonde humanité de Black Panther était très excitante. Je suis impatient de partager ce film avec les spectateurs et de voir leur réaction, en particulier celle des enfants car j’étais moi-même très jeune lorsque j’ai découvert le personnage dans les comics. »

Nos prochains articles consacrés à BLACK PANTHER arriveront bientôt sur ESI ! Bookmark and Share


Fantasy Attraction Arthur, l'aventure 4D
.