<
 
.

Maquillage : La prise d'empreinte d'un visage à l'alginate
Article Tutoriaux du Vendredi 25 Aout 2017

Par Gouach. Merci à sa charmante cobaye !

Le matériel nécessaire :

Des bandes plâtrées (BP) -Une paire de ciseaux -Du plâtre de paris ou du plâtre synthétique -De l'alginate (environ 200g) -Une poche solide et étanche de type congélation -Des chiffons -De la vaseline -du film alimentaire étirable -Des récipients (vieille bassine, fond de bidon...) -Un pinceau -Un sac poubelle -De l'eau fraiche

Matériel facultatif :

-De la ouate en bande, (trouvable en pharmacie ou sur le net, il s'agit de la ouate dont on se sert pour mettre dans les manchettes et bottes plâtrées en cas de fracture... -Un batteur électrique (facultatif cela peut aussi se faire à la main -De la filasse trouvable en magasin de moulage -De l'alun de potasse trouvable en magasin de moulage -Une paille

Et un modèle... imberbe de préférence, sinon l'alginate s'insinue entre les poils de moustache, barbe et autre boucs, gélifie, et empêche le démoulage de votre négatif...

Ce que vous devez savoir sur l'alginate :

C'est un produit fabriqué a partir d'algues, utilisé au départ par les dentistes pour réaliser des empreintes dentaires (donc c'est un produit que l'on peut mettre sans crainte sur la peau et les muqueuses). Il s'utilise aussi comme gélifiant dans l'industrie alimentaire (ce sont les E401, E402, E403,..). Il permet de prendre des empreintes très précises mais ne peut être réutiliser une fois qu'il est pris. Mélangé à l'eau, il forme une pâte qui se gélifie d'autant plus vite que la température de l'eau est chaude (et d autant moins vite qu'elle est froide… ceci dit le temps de prise varie d'un alginate à l'autre, il est donc conseillé de faire un essai en préparant un peu de produit pour voir comment il se comporte… le rose prend vite, le blanc moins). Il faut savoir aussi que certains alginates en se desséchant, se rétractent. Pour éviter ce phénomène, si vous ne pouvez pas faire votre tirage dans les minutes, vous pouvez l'envelopper dans une feuille d'essuie-tout humidifiée et mettre le tout dans une poche en plastique hermétique. Enfin, où en trouver ? Évitez les magasins d'art ou vous le payerez les yeux de la tête (normalement 1kg d'alginate coûte 15 à 20 euros), et préférez les magasins spécialisés dans le moulage. Un petit tour sur le forum vous permettra de connaître les bonnes adresses près de chez vous...

Etape 1

Comme précédemment, protégez votre lieu de travail d'une toile cirée ou vieille bâche. Et préparez votre matériel, coupez vos bandes plâtrées,

Etape 2 : Préparation du modèle

Préparez votre modèle, faites lui passer des vieux vêtements, plaquez ses cheveux en arriere avec du gel puis protégez les avec un film plastique (en effet autant l'application des bandes plâtrées peut être assez précise autant l'application de l'alginate est plus délicate, le produit ayant tendance à couler), vaselinez les sourcils. Si vous n'avez pas l'habitude du moulage à l alginate, mettez votre modèle en position semi-assise, en effet le poids de l'alginate peut un peu déformer les traits de votre modèle, si vous le mettez strictement assis, l'alginate coulera plus facilement et si vous le mettez allongé, les traits peuvent être tirés vers l'arrière (comme si votre modèle avait été lifté par un mauvais chirurgien).

Comme d'habitude, vous êtes responsable du bien-être de votre modèle, expliquez lui le déroulement des opérations, mettez au point avec lui un code pour communiquer etc.

Etape 3 : La prise d'empreinte

Préparez l'alginate dans une bassine, mettez d'abord l'alginate puis ajoutez l'eau par-dessus, gardez un peu d'eau à portée, peut être qu'il faudra en rajouter. Mélangez avec un batteur électrique jusqu'à ce que cela soit homogène (vous pouvez aussi le faire à la main en gardant à l'esprit que certains alginates ont tendance à faire des grumeaux). L'objectif est de préparer un alginate assez pâteux pour qu'il ne coule pas trop et assez liquide pour ne pas emprisonner de bulles d'air. Appliquez l'alginate sur le visage de votre modèle, en le remontant le temps qu'il se solidifie. Arrivé au niveau des narines, demandez à votre modèle d'inspirer par la bouche et d'expirer doucement par le nez, badigeonnez le bout de son nez, le flux expiratoire en chassant l'alginate va occasionner deux petit trous permettant au modèle de respirer. lorsque vous avez fait les narines, demandez lui de fermer la bouche ( et donc de respirer par le nez…) pour continuer la prise d'empreinte.

Si votre modèle est un peu inquiet, vous pouvez lors de l'étape 2 lui mettre des morceaux de paille dans le nez, adaptés au diamètre de ses narines en enroulant du papier autour.

Pour que vous ne soyez pas ennuyé par la suite dans l'élaboration de vos prothèses, passez bien sur le film étirable au dessus de la ligne des cheveux, un peu sur les oreilles, et derrière la mandibule (Cela vous permettra de faire des prothèses dont le raccord avec la peau se trouve proche de la racine des cheveux et donc plus facilement camouflable par des mèches si besoin). Tant qu'il n'est pas gélifié vous pouvez poser des bandes d'ouate qui vont se prendre dans l'alginate .

Etape 4 : Le contre-moule

L'alginate restant souple, Il s'agit maintenant de réaliser un contre moule, qui maintiendra l'alginate. Pour cela, utilisez de la BP, que vous lisserez bien sur l'alginate. Grâce à l'ouate, l'alginate et la coque seront fixées ensembles. Continuez à parler a votre modèle, entrecroisez les BP, renforcez les bords et le nez, vous pouvez vous arrêtez lorsque la coque atteint environ 0,5 cm d'épaisseur.

Etape 5 : Le démoulage

Demandez à votre modèle de maintenir l'ensemble, de se pencher en avant et de faire quelques grimaces afin de décoller l'alginate de son visage. Si vous n'avez pas pris de poils dans votre alginate le négatif se décolle facilement sinon, essayez de le récupérer en endommageant le moins possible l'alginate.

Etape 6 : Préparation du tirage

Préparez un support pour votre négatif. Un récipient avec une poche moitié gonflée au fond, fonctionne bien. Obstruez les narines avec de la plastiline. Vous pouvez badigeonner votre négatif d'une solution de 10% d'alun de potasse diluée dans de l'eau, et la laisser sécher, cela permettrait de dissoudre l'acide alginique formé en surface de votre moule. De ce fait le plâtre pourrait mieux prendre les détails du moulage. Sachez que même sans alun de potasse la définition est très bonne...

Etape 7 : Le tirage

Préparez un plâtre assez liquide et appliquez le dans votre négatif au pinceau afin d'éviter d'emprisonner des bulles d'air. Puis un plâtre plus épais (de la consistance du fromage blanc) pour obtenir un positif d'au moins 4 ou 5 cm d'épaisseur… renforcez particulièrement les bords essayez d'obtenir une épaisseur de plâtre suffisant tout autour du négatif en remontant le plus haut possible. Pour plus de solidité, après la première couche de plâtre liquide vous pouvez renforcez votre plâtre par de la filasse, vous consommerez ainsi moins de plâtre et gagnerez en résistance (a condition toutefois de ne pas y emprisonner de bulles d'air.)

Remarque : il n'y a pas besoin d'agent isolant entre l'alginate et le plâtre.

Laissez sécher.

Etape 8 : Le démoulage

Il s'effectue sans aucune difficulté, (si, vous n'abimez pas votre négatif vous pouvez faire un deuxième tirage, au pire, même s'il est de mauvaise qualité ca ne vous aura couté que le prix du plâtre…)

Alors ? Éternelles questions... Pas de bulles ? Pas de déformations ? Le moulage va-t-il assez loin par rapport aux cheveux, oreilles, mâchoire ? Satisfait ?

Bibliographie :

« la petite boutique des horreurs » science et vie junior par P. Pinteau « le guide du moulage » par J.P. Delpech « Techniques du latex » par J.P. Delpech

[En discuter sur le forum]
Bookmark and Share


Fantasy Attraction Arthur, l'aventure 4D
.