<
 
.

Tutorial maquillage : Réaliser une brûlure en silicone
Article Tutoriaux du Lundi 26 Juin 2017

Par Laurent Zupan. Ce tuto a été réalisé avec la participation de Flavien - Raizol - Odorin, et de l’école Sophie Lecomte, qui a accueilli cette démonstration dans ses locaux pour sa promotion 2008-2009. Merci à Raizol pour sa patience durant ce maquillage réalisé en une heure et demie.

A l’heure où le silicone, matériau très en vogue, aurait tendance à effrayer le novice par son usage généralement réservé aux initiés, ESI vous propose, pour briser le mythe, de vous montrer comment réaliser un effet de brûlure à l’aide de ce matériau.

Pour ce faire, il vous faudra :

- un kit de silicone « Skin Tite » A+B (matériau formulé par la marque Smooth On pour l’application directe sur la peau), équivalant au « Sculpt Gel » de chez Mould Life ;
- un flacon de Thi Vex (agent thixotropant pour silicone) ;
- un flacon de Top Guard ou de « protection latex » ;
- des fards à alcool ;
- de l’alcool à 90° ;
- des fards gras ;
- des pinceaux de maquillage ;
- un pinceau en soies de porc ;
- une spatule ;
- un démaquillant non gras sans solvant ;
- un solvant de démaquillage ;
- du coton hydrophile ;
- du faux sang ;
- du chocolat en poudre ;
- du gel intime ;
- de la poudre libre ou du talc ;
- un brumisateur avec mélange d’eau et de glycérine (50%)

Photo1 : avant tout maquillage, il convient de parfaitement nettoyer la peau du modèle à l’aide d’un démaquillant non gras et sans solvant (pour éviter les irritations, surtout s’il vient de se raser…). Ensuite, appliquez une fine couche de Top Guard ou de « Protection Latex » sur la zone à maquiller. Ce produit a pour effet d’isoler la peau du contact avec le silicone et limite les risque de décollement que la sueur pourrait occasionner (photo 2). Cette option est facultative, mais si vous travaillez dans l’urgence, vous pouvez talquer la zone pour absorber les résidus de solvant contenus dans le Top Guard et qui pourraient inhiber le silicone (photo 3).

Contrairement à la procédure habituelle d’un maquillage, qui consiste à appliquer la matière et la colorer ensuite, nous allons ici commencer par la couleur. A l’aide de fard à alcool très dilué et projeté en « bruine » avec un pinceau en soies de porc, colorez la zone de brûlure. Jouez bien entendu sur les rouge, mais n’hésitez pas à utiliser des marrons, des bordeaux et des violets (photos 4, 5 et 6).

Photo 7 : quand la coloration vous conviendra, maquillez aux fards gras le contour de l’œil et la paupière (évitez de mettre du fard à alcool autour des yeux car l’accident - douloureux - est facilement arrivé…)

Préparez maintenant le Skin Tite. Le dosage est facile : une part de composant A + une part de composant B + quelques gouttes de Thi Vex (en fonction de la texture recherchée). Mélangez très soigneusement les composants (photo 8) et commencez l’application (photo 9). Avec 20ml de Skin Tite, il est possible de couvrir la moitié d’un visage et le cou. La texture « gluante » du silicone permet d’obtenir des effets très sympathiques de peau brûlée (photos 10 et 11).

Quand le silicone est parfaitement figé, vous devrez corriger la transparence excessive à l’aide de fard à alcool projeté et de petites touches de fards gras (photo 12).

Personnellement, j’aime assez les effets de peau trop translucide obtenus avec le Skin Tite non teinté, qui oriente la brûlure vers quelque chose de chimique, ou d’irradié, comme si la peau devenait gélatineuse et glaireuse en surface. Mais si cette transparence vous gêne, il est possible, avant application, de colorer le Skin Tite dans la masse à l’aide de poudre de maquillage.

Photo 13 : insistez avec des bordeaux autour des muqueuses pour accentuer l’effet d’irritation puis utilisez un mélange de faux sang et de chocolat en poudre pour ajouter quelques suintements sanglants à votre effet (photo 14). Votre modèle semble tourner de l’œil ? Vous êtes sur la bonne voie !

Si vous ne recherchez pas de brillances trop intenses, vous pouvez poudrer délicatement votre maquillage pour le matifier (photo 15), ce qui ne vous empêche pas de faire machine arrière avec une pulvérisation d’eau et de glycérine ou carrément, à l’inverse, une couche de gel intime.

Votre maquillage est terminé (photo 16).

PS : Pour tout enlever, il suffit de « peler » délicatement le silicone au doigt et d’ôter les traces de fard à alcool avec un dissolvant de maquillage de type Bond Off ou Total Remover sur du coton hydrophile.

[En discuter sur le forum]
Bookmark and Share


Fantasy Attraction Arthur, l'aventure 4D
.