<
 
.

Tutorial : Moulage de Sculpture (pour tirage en mousse polyuréthane et mousse de latex)
Article Tutoriaux du Vendredi 08 Juillet 2016

En exclusivité pour ESI, voilà une des procédures pour réaliser correctement le moule négatif d’une sculpture, l’objectif final étant de réaliser une prothèse partielle de visage obtenue par pressage, technique adaptée pour la mousse polyuréthane ou la mousse de latex!

Par Laurent Zupan

Votre sculpture est terminée (photo 1) et vous allez devoir la préparer au moulage en réalisant tout autour un dispositif pour évacuer efficacement la mousse. Pour cela, commencez par réaliser de petits serpentins de plastiline (photo 2 - en vert, il s’agit d’une pâte de la marque Giotto ; la Pat’Plume).

Photos 3 et 4 : Entourez votre sculpture avec ce serpentin de pâte.

Photo 5 : Écrasez le boudin pour le faire adhérer en veillant à ce qu’il ne touche pas la sculpture.

Tous les contours de la sculpture doivent être suivis avec ce qu’on appelle « l’owerflow » ou le « cutting edge » (photo 6).

Puis ce cutting edge devra être épaissi pour couvrir une surface plus large autour de la sculpture (photo 7) et coupé à l’aide d’une spatule pour obtenir un bord franc (photos 8 et 9).

Ensuite, la surface de pâte autour de la sculpture doit être lissée (photo 10) et un outil cylindrique (photo 11) servira à réaliser à l’emporte pièces ce qu’on appelle des clefs qui répartiront la pression entre les deux parties des moules (photo 12) lors du tirage.

Ces clefs entoureront stratégiquement la sculpture (photo 13).

Photos 14 et 15 : Un muret vertical évitera au plâtre de couler partout et un voile de démoulant en spray évitera que le moule négatif n’adhère sur le positif.

Photos 16 et 17 : Préparez le plâtre en saupoudrant la poudre sur l’eau. Quand l’eau est saturée de poudre, appliquez très soigneusement sur la sculpture pour réaliser la prise de détails (photo 19).

Quand cette première couche est dure, préparez des nids de filasse (photo 20) que vous imbiberez de plâtre pour renforcer le moule (photo 21).

Attendez le complet refroidissement de votre moule pour l’ouvrir (photo 22). Grâce au démoulant, le négatif peut se présenter très propre mais votre sculpture peut quant à elle être détruite.

Photo 23 : Contrôlez la qualité de votre négatif. Pas de bulles ? Ouf… Vous êtes prêts à passer au tirage (une étape qui vous sera montrée plus tard sur ESI).

Voilà le résultat final sur Agathe, un personnage de loup-garou femelle pour le tournage d’une mini-série étudiante, le « Cabinet du Docteur Browning », mise en scène par l’école MJM Graphic Design de Strasbourg sous la houlette de Julien Ditch, Stéphane Martinez et Paul Biller.

Toutes les étapes du moulage et de l’application ont été gérées par la promotion Effets Spéciaux de l’école Metamorphoses : merci à Brigitte, Carine, Manuelle, Thomas, Nicolas, Constance et bien sûr Agathe (le modèle) pour la réalisation de ce maquillage.

[En discuter sur le forum]
Bookmark and Share


Fantasy Attraction Arthur, l'aventure 4D
.