Isabella Leong : le nouveau visage de la grande aventure
Article Cinéma du Jeudi 07 Aout 2008

Propos recueillis et traduits par Pascal Pinteau

Après avoir connu le succès en tant que top model et chanteuse, la jeune femme a tourné dans plusieurs films de Hong Kong comme The Eye ten (2005) A chinese Tall Story (2005) The Knot (2006) et Simply actors (2007). S’exprimant aussi bien en cantonais qu’en mandarin, Isabella Leong poursuit son apprentissage de l’anglais tout en tenant son premier grand rôle dans une superproduction américaine. C’est accompagnée d’une traductrice que la charmante actrice a dialogué avec nous…

Vous incarnez un nouveau personnage dans la saga de la Momie. Pourriez-vous nous le présenter ?

Avec plaisir. Excusez-moi par avance, car mon anglais n’est pas très bon, et si jamais je ne trouve pas les mots, je devrai répondre en mandarin. Mon personnage s’appelle Lin. C’est une experte en arts martiaux, une femme très forte, qui a également la caractéristique d’avoir 2000 ans !

Vous ne faites pas vos 2000 ans…

Merci ! (rires) Lin ne peut pas mourir, mais si jamais elle tombe amoureuse, elle perdra son immortalité.

Est-ce que l’élu de votre cœur est Alex O’Connell ?

Oui. Au début, quand on découvre Lin, elle est très renfermée. Personne ne peut deviner ce qu’elle pense. Quand Alex O’Connell tombe amoureux de Lin et le lui dit, elle le repousse en lui disant qu’elle ne peut aimer un mortel, et qu’elle ne veut pas le faire souffrir. Mais peu à peu, Lin se rend compte qu’elle s’est attachée à Alex et qu’elle ne peut pas lutter contre ses sentiments.

Lin est-elle immortelle parce qu’elle vit à Shangri-la ?

Oui, comme tous ceux qui vivent dans cette ville magique.

Participez-vous à de nombreux combats au cours du film ?

Oui, car Lin est une experte en combat, et elle a de nombreuses occasions de défendre ses compagnons. J’ai tourné beaucoup de scènes suspendue à des câbles et j’ai utilisé beaucoup d’armes. Principalement des couteaux.

Avez-vous dû vous entraîner longuement pour vous préparer à tourner ces scènes ?

J’ai suivi un entraînement d’arts martiaux pendant six mois à Hong Kong, avant d’arriver à Montréal. J’étais donc bien préparée, et tout s’est bien passé, car je possédais déjà de bonnes bases avant que l’on filme les premiers combats. Le plus dur, c’est l’entraînement avec le harnais et les câbles, car il faut apprendre à se déplacer tout en étant suspendu, et tout en respectant un timing précis à la seconde près. Rob Cohen a été très gentil avec moi, car il m’a laissé plus de temps que prévu pour répéter les scènes, et me permettre de bien les réussir. Rob est quelqu’un de très sensible, qui m’a beaucoup aidé pendant le tournage, aussi bien pour préparer les combats que pour ressentir les émotions des autres scènes.

Comment se sont déroulées les auditions pour ce rôle ?

J’ai auditionné en mai. La production m’avait contacté à Hong Kong pour me proposer de passer une audition avec Luke Ford, qui joue le rôle d’Alex. Je n’avais jamais eu l’occasion de passer une audition sur un plateau de cinéma, face à un comédien qui s’exprime en anglais, et pour toutes ces raisons, j’étais extrêmement nerveuse. Mais tout s’est bien passé et j’ai été ravie d’être choisie. Tourner dans ce film est une expérience extrêmement agréable. C’est très excitant de découvrir ce qu’est une grande production américaine, de jouer dans ces grands décors très spectaculaires, aux côtés d’acteurs talentueux.

Quelles sont les différences entre un tournage de film Hongkongais et une production américaine comme celle-ci ?

Le rythme de tournage. A Hong Kong, un film est tourné en une ou deux semaines maximum, tandis qu’ici, cela prend la moitié d’une année ! (rires) Quand on joue dans un film à Hong Kong, on ne dort que deux ou trois heures par nuit pendant toute la durée du tournage. Quand le dernier jour arrive, on est complètement épuisé. On est tellement fatigué qu’on a du mal à réfléchir, à utiliser son imagination pour développer le rôle. Je préfère nettement les méthodes de tournage américaines.

Vous êtes une grande vedette à Hong Kong, tandis qu’au Canada, personne ne vous connaît. Est-ce une sensation étrange ?

Non. C’est très agréable, au contraire. Je suis heureuse de pouvoir me promener tranquillement les jours de repos.

Combattez-vous beaucoup de créatures ?

Oui. Ce sont des scènes que j’ai tournées devant un fond vert, en utilisant seulement mon imagination, car il n’y avait rien devant moi. C’est assez amusant à faire. C’est un peu comme quand on joue, lorsqu’on est enfant. J’ai hâte de voir ce que ça donnera quand les effets spéciaux seront ajoutés.

Quels types de costumes portez-vous ?

Dans le plupart des scènes, je porte un costume traditionnel chinois, mais à la fin du film, qui se déroule dans un night-club de Shanghaï, je porte une robe de soirée très élégante.

Qu’avez-vous pensé des deux premiers épisodes de La Momie, quand vous les avez découvert ?

Ils m’avaient plu parce que ce ne sont pas seulement des films d’aventure. Il y a beaucoup de scènes de comédie, et de situations romantiques, comme dans certains films de Hong Kong. Personnellement, j’aime beaucoup ce mélange de genres, et tout particulièrement les comédies sur fond d’histoires d’amour. Je trouve que cela rend les films plus intéressants.

Aimeriez-vous poursuivre une carrière américaine, après ce film ?

Oui, si on me propose des bons scripts. Les acteurs sont toujours prêts à tourner n’importe où dans le monde. Mais pour l’instant, je ne lis pas de scripts, je me concentre sur ce tournage. Et quand la tombe de l’empereur dragon sera terminé, je crois que je continuerai à vivre à Hong Kong.

Quelles sont les scènes que vous avez tournées pour l’instant ?

J’ai déjà tourné une scène romantique avec Luke, plusieurs scènes avec Michelle Yeoh, qui joue ma mère, et des combats au cours desquels je tue des momies. Michelle est une grande star, mais elle traite d’égal à égal, ce qui est très gentil de sa part. Elle m’invite à dîner avec elle, me donne des conseils. Je suis très heureuse d’avoir la chance de travailler avec elle. C’est une femme adorable.

Etiez-vous stressée par le fait de devoir tourner en anglais ?

Oui, mais je ne pouvais pas laisser cette crainte prendre le dessus : si on est trop nerveux, on perd toute sa confiance en soi. J’étais accompagnée par mon coach en anglais, et comme je savais qu’elle était toujours à mes côtés pour me corriger, je restais confiante et très concentrée.

Combattez-vous aussi aux côtés de Michelle ?

Oui. Nous allons tourner une scène de combat ensemble la semaine prochaine, pendant laquelle nous affrontons le personnage que joue Anthony Wong. Nous avons aussi des scènes de combat prévues pendant la seconde partie du tournage, en Chine.

Avez-vous une doublure cascade ?

Oui. C’est une athlète et une acrobate de haut niveau. Elle me remplace pendant les scènes qui pourraient être dangereuses. Mais quand je me rends compte que je suis capable d’effectuer une action plus compliquée, j’en parle à Rob, et je la fais moi-même. Rob est trop gentil avec moi : il me ménage trop ! Il arrive aussi que j’essaie de faire une cascade avec les câbles, et que j’aie du mal à suivre exactement le timing prévu, malgré mes efforts. Dans ce cas-là, Rob vient me voir et me dit : « Ne sois pas triste si tu n’y arrives pas : la doublure est justement là pour ça. C’est son travail. »

Quelles sont les scènes qui vous plaisent le plus dans le film ?

L’une de mes scènes préférées, c’est le moment où je retrouve ma mère, que je n’ai pas vu depuis 2000 ans. Je suis tellement émue que je tombe à genoux. Je pense que ce sera un moment très touchant. Rob m’a guidé pour m’aider a exprimer l’intensité émotionnelle de cette réunion.

Vous semblez vous entendre très bien avec Brendan Fraser…

Oh Brendan est très mignon ! (rires) Il est très drôle aussi. Je suis heureuse de travailler avec lui. C’est une vraie star des films d’action. Il est très professionnel, mais il plaisante souvent pendant le tournage, ce qui aide tout le monde à se détendre.

Notre découverte des coulisses de La momie : La tombe de l’empereur dragon se poursuivra bientôt sur ESI !

[En discuter sur le forum]
Bookmark and Share


.