<
 
.

[De nos archives] Tuto : Construisez votre propre Sabre Laser !
Article Tutoriaux du Mercredi 07 Juin 2017

Forts de quelques mois d’expérimentation sur les sabres laser fabrication maison, ESI est aujourd’hui en mesure de vous proposer un tuto EXCLUSIF pour vous créer une arme de Jedi défiant toute concurrence, niveau coût de fabrication. Et attention, on ne rigole pas : avec ce sabre, il vous sera possible de vous battre pour de bon (pourvu que vous trouviez un adversaire à votre taille, c’est-à-dire ayant fabriqué un sabre de même facture que le vôtre – voir recommandations plus bas).

Par Laurent Zupan

Evidemment, il vous faudra faire preuve d’ingéniosité et d’esprit de récupération (la récup’ c’est la clef !) et si vous vous y prenez bien, ce sabre peut vous coûter moins que 30 euros (si si…)

Etape numéro 1 : trouver la bonne source de lumière. Pour cela, il faudra mettre la main sur une mini-lampe de poche à LED. Mais attention, pas n’importe quelle lampe de poche ! Voici les critères à respecter :
- Petit diamètre (environ 3cm maximum sur toute la longueur)
- Système monoled (une seule LED) zoomable (faisceau ajustable grâce à une lentille convexe convergente (photo 1- torche démontée)
- Environ 150 lumens de puissance lumineuse

Ce type d’article est disponible pour une quinzaine d’euros. Bien sûr, il existe des lampes torches beaucoup plus puissantes (et généralement plus chères) mais pour commencer, 150 lumens seront amplement suffisants.

ATTENTION ! Ces LED haute puissance peuvent être dangereuses pour vos yeux : ne regardez JAMAIS la source de lumière en face, au risque d’endommager vos rétines.

Photo 2 : allez-y à fond sur la récupération !! Sans débourser un centime ou en traquant la perle rare sur les marchés aux puces, il convient de vous amasser un petit trésor de pièces détachées, toutes plus cool les unes que les autres. Quelques pistes :
- Les embouts de raccordement de tuyaux d’arrosage (certains ont un design futuriste intéressant)
- Les lampes de poche et autres Maglight bon marché (étonnant de voir que certains articles bas de gamme et peu puissants compensent par un design vraiment stylé !)
- Les tubes d’aspirateur

Pour notre tuto, nous avons mis la main sur une lampe de salle de bain chromée plutôt sympathique (photo 3) qui, une fois démontée, nous donnera la base de notre manche (photo 4).
Photo 5 : c’est parfois en démontant qu’on peut mettre la main sur des pièces intéressantes.

A partir de maintenant, c’est votre ingéniosité et votre sens du design qui va tout décider…

Photo 6 : voici comment doit s’agencer la lampe de poche dans le manche (la pièce noire est la lampe, coté émetteur). La lampe doit s’aligner parfaitement à une ou plusieurs pièces creuses qui permettront de maintenir fermement la lame (le diamètre d’insertion doit être précis, il vaut mieux usiner l’une ou l’autre des pièces pour les faire loger).

Photo 7 : l’astuce pour pouvoir allumer votre sabre (si l’interrupteur est situé dans l’axe de la lampe) est de prévoir un assemblage creux dans la longueur du manche pour pouvoir glisser une tige qui fera pression sur l’interrupteur.

Voilà le look global du sabre (photo 8), qui peut être agrémenté de petites pièces ( photo 9 - interrupteur factice etc.)

Photo 10 : et voilà l’engin qui n’attend plus que quelques vis pour être parfaitement solide.

Pour consolider l’ensemble, il faudra utiliser une perceuse et un tarot (photos 11 et 12) afin de créer un pas de vis et visser les divers éléments à l’aide de vis sans tête (photo 13). Faites d’une pierre deux coups pour l’émetteur, car en effet, ces vis permettront d’y maintenir la lame (photo 14).

Au sujet de la lame : deux solutions s’offrent à vous : tout bricoler ou tout acheter (sachant qu’en achetant la matière première, vous risquez de dépenser plus…).

Il existe de nombreux sites commercialisant des éléments de sabres. Sur www.thecustomsabershop.com, www.ultrasabers.com ou www.jqsabers.com vous trouverez des lames d’excellente qualité, mais retenez ceci : les lames « heavy grade » ou « battle blades » sont en polycarbonate épais et quasiment indestructible. Cependant, elles sont de fait un peu moins lumineuses et plus lourdes.

Les « light grade » ou « show blades » sont plus légères, un peu plus fragile (mais tout de même, cela reste du polycarbonate très robuste…) et ont l’avantage d’être très lumineuses.

Après moult comparaisons, les lames les plus belles sont obtenues à l’aide d’un diffuseur en papier cristal roulé sur plusieurs épaisseurs (le plastique transparent que les fleuristes utilisent, attention, pas le papier opaque du même nom qu’on trouve en papeterie). Les diffuseurs de chez TheCustomSaberShop sont intéressants mais moins efficaces, mieux faut fabriquer ce diffuseur vous-même ou vous rabattre sur les lames de chez UltraSabers ou JQsabers (que nous vous recommandons chaudement pour leur très grande gentillesse et leur professionnalisme, ainsi que pour la rapidité d’expédition).
Ces diffuseurs en papier cristal ont l’avantage de laisser la lumière se diffuser dans le cabochon à l’extrémité de la lame (nous vous conseillons les embouts ronds, pas ceux en ogive, qui sont plus dangereux lors des duels) pour obtenir une lame plus homogène.

Photo 15 : l’étape la plus excitante : le premier allumage. Il vous faudra jouer sur le réglage de la lampe de poche afin de trouver le meilleur éclairage. En effet, plus le faisceau est étroit, mieux la lumière « restera » dans le tube sans déperdition.

Photo 16 : et voilà le résultat !! La lumière blanche (même si elle est absente dans les films) est la plus brillante qu’il soit, impossible de rivaliser avec. Curieusement, le terme « lightsaber » prend mieux son sens avec cette lumière « pure » qui correspond bien au noble Jedi que vous êtes. Sachez néanmoins que sur les sites dont nous avons parlé, il existe des pastilles de couleur pour colorer une lumière blanche. Mais pour les teintes rouge ou bleu foncé, il est préférable d’avoir une LED colorée (certaines lampes de poches sont équipées d’une LED rouge ou bleue).

Dernière recommandation avant d’entamer un duel : assurez-vous que votre adversaire utilise une lame de même facture que la vôtre (battle blade vs battle blade ou show blade vs show blade) car sinon, vous risquez de détruire son arme (ou inversement…) Evitez de vous battre contre les répliques « Master Replicas », « Force FX » et autres répliques-jouets Hasbro car, sans dénigrer la qualité de ses répliques de collection… elles ne feront pas le poids !

Bon travail et que la Force soit avec vous !

Merci à "La Forge du Sabre Laser" pour tous ses précieux conseils. Rendez-vous sur www.laforgedusabrelaser.forumgratuit.org pour tous les fans souhaitant aller un peu plus loin.

[En discuter sur le forum]
Bookmark and Share


Fantasy Attraction Arthur, l'aventure 4D
.