Page 1 sur 1

Démaquillant pour fards à alcool

MessagePosté: Mer 04 Avr 2018 - 12:20
par Aelle
Bonjour

Je pratique le body painting et j'élargis mes médiums et passent au fard à alcool (skin illustrator pour ne pas les nommer entre autres) L'idée étant que le maquillage, ou tattoo soient un peu plus pérennes que ceux faits avec des fards à l'eau.
je voudrais savoir s'il est possible d'enlever ce type de maquillage avec autre chose que de l'alcool à 99% (ou iso)? Je pose la question pour que les gens maquillés puissent se démaquiller, seuls, quand ils en ont le besoin, c'est à dire acanr 3 ou 4 jours.


Merci à vous, en espérant être dans la partie adéquate du forum.

Re: Démaquillant pour fards à alcool

MessagePosté: Mer 04 Avr 2018 - 19:18
par ZogZog
Si ça part à l'alcool à 99%, ça doit partir à l'acétone et probablement à l'alcool à brûler (rayon ménager en grande surface).
Pour des question de toxicité les autres détachants sont à bannir pour un usage sur la peau.

Et pour les curieux, pourquoi ne pas essayer les alcools à boire forts (près de 40% pour les vodka/whiskies, certains rhums pouvant monter à 50%)?

Re: Démaquillant pour fards à alcool

MessagePosté: Jeu 05 Avr 2018 - 23:05
par BILL
Attention à l'Acétone dont les vapeurs sont hautement toxiques ! Et inflammables... Idem pour l'alcool à brûler. Plutôt que d'aller vers des dissolvants de ce type, je t'encourage à faire des tests avec des produits gras comme les disques de démaquillage pour les yeux. J'ai utilisé cette méthode pour retirer des produits servant à fixer solidement des prothèses en mousse de latex sur la peau, et si cela prend un peu plus de temps au départ, cela offre l'énorme avantage de n'être ni toxique à respirer ni irritant pour la peau. Après cette étape et une bonne douche, tes modèles te diront merci ! :wink:

Re: Démaquillant pour fards à alcool

MessagePosté: Ven 06 Avr 2018 - 9:38
par ZogZog
Attention à l'Acétone dont les vapeurs sont hautement toxiques ! Et inflammables...

:arrow: Voici la fiche de sécurité de l'INRS concernant l'acétone, à condition de ne pas se baigner dedans il n'y a pas de quoi paniquer: bien ventiler la pièce et pas de flamme à proximité.
http://www.inrs.fr/dms/ficheTox/FicheFicheTox/FICHETOX_3-3/FicheTox_3.pdf
De plus c'est couramment utilisé comme dissolvant pour vernis à ongle...

:arrow: L'alcool à brûler peut-être un peu plus subtil selon l'agent dénaturant utilisé*, mais cet agent est là pour dissuader les gens d'en boire. Quelques millilitres sur la peau dont la majeure partie va s'évaporer sont sans conséquence**.
http://www.inrs.fr/dms/inrs/CataloguePapier/ED/TI-ED-4225/ed4225.pdf

*: si acétate d'éthyle= sans danger
si méthanol= dose trop faible pour être dangereuse (les fruits un peu fermentés en contiennent...tout le monde en mange!. Vous en ingérerez davantage par les narines à la prochaine fondue bourguignonne...)

**: les vapeurs d'essences quand vous faites le plein de la voiture sont autrement plus nocives, pourtant personne n'y va avec un masque à gaz...

Re: Démaquillant pour fards à alcool

MessagePosté: Ven 06 Avr 2018 - 10:08
par BILL
**: les vapeurs d'essences quand vous faites le plein de la voiture sont autrement plus nocives, pourtant personne n'y va avec un masque à gaz...


Rien à voir : on passe généralement 2 à 3 minutes en plein air à remplir son réservoir, tandis que pour démaquiller entièrement un modèle, des pieds à la tête, on se retrouve souvent dans une pièce fermée, pas forcément bien ventilée (surtout quand il fait froid dehors et que le modèle est presque nu !) et cela dure beaucoup plus longtemps. Pour bien démaquiller un visage couvert de prothèses en mousse de latex, il faut bien compter 45 minutes en faisant bien et vite les choses, alors pour un Body Painting avec des peintures résistantes, j'imagine que cela dure plus longtemps.

Il ne faut pas minimiser les risques liés à ces produits, et c'est la raison pour laquelle je rappelais cette alternative 100% inoffensive des produits gras qui parviennent aussi à dissoudre ce que l'on colle sur la peau.