<
 
.

Effets Spéciaux : Deux siècles d’histoires : Entretien avec l’auteur du livre, Pascal Pinteau
Article Produits Dérivés du Mercredi 22 Novembre 2017



En attendant notre sélection pour Noel, rappelons que l'ouvrage Effets Spéciaux : Deux siècles d’histoires est toujours disponible !.

Une fois n’est pas coutume, nous allons nous livrer à un petit exercice d’autopromotion. En effet, le rédacteur en chef d’ESI, Pascal Pinteau, a publié en 2015 une nouvelle et copieuse édition de son livre, disponible aux éditions Bragelonne. Retour sur un travail pharaonique – auquel j’ai pu assister de mes propres yeux.

Par Pierre-Eric Salard

Pourquoi avoir décidé d'écrire cette nouvelle édition de ton livre ?

La précédente édition qui datait de 2003 avait remporté un beau succès, et depuis des années, des lecteurs croisés au cours de conférences ou de festivals me disaient combien ils avaient aimés le livre et ajoutaient dans la foulée "A quand la suite ?". Plutôt qu'une suite qui aurait été la solution de facilité, j'ai préféré tout reprendre à zéro, et proposer un livre qui est à la fois une version améliorée et amplifiée du premier, et aussi une suite qui traite des principaux jalons de effets spéciaux depuis 2003, au cinéma, dans les films d'animation, dans les séries, dans le domaine du maquillage et dans les attractions des parcs à thème. Cette fois-ci, j'ai bénéficié d'une grande liberté dans le traitement de la maquette, après que nous nous soyons mis d'accord sur un format, ébauché par un premier maquettiste, puis j'ai pu travailler avec deux autres maquettistes, très intéressés par le sujet du livre et avec lesquels la collaboration a été extrêmement agréable. Par rapport à l'expérience vécue sur la version 2003, c'est le jour et la nuit, et je revendique totalement chaque aspect de cette version 2015. J'en suis très fier, et cela a été le fruit d'un travail d'équipe très plaisant. Je n'ai croisé que des bonnes volontés et des gens enthousiastes et fiables, ce qui m'a encouragé à aller jusqu'au bout de ce livre de 848 pages, deux millions de signes et 2500 photos.

Existait-il des aspects de la première édition que tu as corrigé/amélioré, selon peut-être les réflexions des lecteurs ?

Certains lecteurs n'avaient pas remarqué tout de suite que chaque chapitre était raconté dans l'ordre chronologique. Pour que cela apparaissent plus clairement, j'ai rappelé la date de chaque film dans chaque intertitre dédié à un sujet. Mais en plus de cela, il y a désormais un index très complet où l'on peut rechercher des références par titres, par nom des artistes et des techniciens, et par techniques. L'absence d'index dans la première version, tout simplement due au fait qu'il n'y avait plus la possibilité de rajouter la moindre page, avait été la critique formulée à propos du livre. C'était quasiment la seule, mais je l'ai entendue quelques centaines de fois ! Concernant les corrections, j'ai effectivement ajouté des précisions, et corrigé des détails techniques, mais relativement peu. En revanche, je suis revenu sur des films importants que j'avais traité de manière un peu trop synthétique dans la première édition, comme "Le Magicien d'Oz", qui méritait largement que l'on s'attarde sur ses effets visuels dans le chapitre cinéma, et sur ses maquillages dans le chapitre dédié. Je suis réintervenu aussi sur d'autres films du passé, comme "Planète interdite" pour la création de Robby le robot, désormais bien plus détaillée, avec des informations plus approfondies, et plus d'illustrations. L'amélioration des visuels est l'autre point capital de cette version augmentée et réactualisée de 2015. Non seulement, il y a 1000 photos de plus, mais chacune de celles qui figuraient dans la précédente édition a été remise en cause : quand les images sont restées les mêmes, j'ai trouvé des documents de meilleure qualité. Beaucoup de photos noir et blanc ont été remplacées par des documents similaires en couleurs, et beaucoup d'images rares et exclusives ont été ajoutées. Et bien évidemment, de nouvelles interviews ont été ajoutées, et les autres ont été réactualisées.

Combien de mois as-tu consacré à l'écriture de ce livre ?

Une trentaine, avec différentes phases de travail : réactualisation des interviews, nouvelles interviews, recherche de documents, et bien sûr le travail est devenu de plus en plus soutenu pendant la dernière année, en 2015.

Comment as-tu obtenu autant d'interviews exclusives ?

En travaillant sur ce sujet depuis plus de 30 ans, j'ai fait beaucoup de rencontres et elles se sont toutes bien passées. Cela a créé des liens avec beaucoup de grands noms dans ce domaine, et donc cela a facilité mes démarches par la suite, car ils me connaissaient, avaient vu mon travail (la première version du livre avait été publiée en anglais en 2005) et l'avaient beaucoup apprécié.

Peux-tu nous raconter des anecdotes à propos de l'élaboration de ce livre, tant au niveau des recherches, de la maquette, des illustrations ou des interviews ?

Il y a eu beaucoup de belles rencontres, de visu ou a distance. Beaucoup d'artistes qui ont apprécié les questions que je leur posais et la manière dont je mettais en avant les techniques traditionnelles des effets spéciaux. Aujourd'hui, elles sont trop souvent délaissées (alors qu'elles sont très performantes, tant au niveau de la qualité qu'au niveau du coût ) au profit des trucages numériques 2D ou 3D tout simplement parce que trop de réalisateurs et de producteurs actuels ne connaissent pas les méthodes classiques et misent tout sur la synthèse. C'est une aberration car la synthèse n'est qu'un outil parmi d'autres : la bonne solution esthétique passe presque toujours par un mélange de techniques et un maximum d'éléments filmés devant la caméra, qui "ancrent" le plan dans la réalité, et permettent ainsi de greffer intelligemment des effets 2D ou 3D complémentaires. Beaucoup d'artistes et de techniciens souffrent de cet état de fait - heureusement remis en cause par des réalisateurs comme JJ Abrams et d'autres qui ont pris la peine de se renseigner sur toutes les techniques du cinéma et qui les utilisent judicieusement - et ont donc été contents de pouvoir s'exprimer sur ce sujet. C'est ainsi que beaucoup d'entretiens programmés pour durer 30 minutes se sont transformées en conversations beaucoup plus longues, parce que mon interlocuteur et moi avions envie d'approfondir ce sujet, ou d'évoquer plus d'exemples. L'un des très bons moments autour du livre a été la rencontre avec Rick Baker, qui est sans doute l'un des spécialistes du maquillage les plus difficiles à rencontrer, car il se protège farouchement. Essayer de le contacter est quasi impossible. Bref, j'ai pu obtenir 25 minutes d'interview lors d'un de ses passages à Paris, et comme il a vu que que je connaissais bien sa carrière et que j'avais sincèrement envie de lui rendre hommage, nous avons parlé pendant 90 minutes. J'étais ravi, car ce nouvel entretien m'a permis de compléter bien au-delà de mes espérances mes interviews précédentes avec lui, qui avaient été réalisés par téléphone.

Comment s'est passée la collaboration avec Bragelonne ?

Extrêmement bien. Je connais l'équipe de Bragelonne depuis longtemps, depuis l'avant-Bragelonne d'ailleurs ! Nous nous entendons très bien et nos liens amicaux et professionnels ont été encore renforcés par cette expérience car nous sommes mutuellement ravis de ce qu'elle nous a apporté.

Est-ce que des traductions anglaises ou autres sont prévues ?

Nous allons nous pencher sur cette question dans les mois qui viennent.

Pourquoi avoir ajouté une section privée sur ESI ?

Un flashcode intégré au livre permet d'accéder à une sélection d'articles qui représente un panorama du travail que nous avons fait pour ESI. Je tenais à établir un lien direct entre ce livre et le site, car par le passé beaucoup de gens qui venaient lire les contenus d'ESI ne savaient pas que j'avais écrit "Effets spéciaux, un siècle d'histoires", la version 2003 de l'ouvrage. Ce lien est désormais établi, et j'espère qu'il permettra de créer une bonne synergie.

Un mot sur l'état de l'industrie des trucages en 2015 ?

Vaste sujet ! Comme je le disais, les métiers traditionnels du cinéma sont de plus en plus menacés par le 3D. Des ateliers ferment, des emplois disparaissent et un précieux savoir-faire est menacé. Heureusement, l'omniprésence de la 3D a généré aussi une nostalgie, une envie de retrouver des effets spéciaux dans lesquels on sent un geste artistique accompli par un humain. Car les effets spéciaux sont une forme d'art à part entière, il faut le dire ! Je voudrais préciser que je ne suis pas passéiste, car qui dit méthodes traditionnelles ne dit pas "effets dépassés" ou "rétro". Ce savoir-faire ancien a été constamment perfectionné et l'on est capable de créer aujourd'hui devant les caméras des trucages remarquables de réalisme grâce à lui. Je pense que Le Réveil de la Force va aider beaucoup de gens à prendre conscience de tout cela, ou à s'en rappeler s'ils l'avaient oublié. Parallèlement, je suis aussi très admiratif des progrès extraordinaires accomplis dans les simulations 3D et l'animation de personnages virtuels. Le marché des effets 3D est hyper compétitif, la concurrence est rude, et dans ce domaine aussi, il y a des studios de taille moyenne qui disparaissent au profit des plus grands, implantés dans plusieurs pays. Globalement, au cinéma et à la télévision, le Fantastique et la Science-Fiction sont de plus en plus présents, donc la demande de trucages de toutes sortes est forte, et le restera probablement dans les années à venir. Il faudra voir si la tendance qui consiste à délocaliser une partie du travail 2D/3D dans les pays émergents comme l'Inde s'amplifiera, et si elle constituera une menace pour les emplois qui existent en Europe et aux Etats-Unis.


Date de parution : 18 novembre
Prix : 55 €
Editeur : Bragelonne


Pascal Pinteau, journaliste, scénariste, concepteur de trucages et témoin privilégié de l’évolution des effets spéciaux, dévoile dans cet ouvrage de référence une formidable aventure artistique et humaine. Des premières inventions de Méliès aux scènes-choc du Trône de Fer, en passant par Iron Man ou l’oeuvre de Miyazaki, Pascal Pinteau décortique toutes les techniques employées pour faire naître des moments d’émotion inoubliables. Il donne la parole aux plus grands dessinateurs, sculpteurs, maquettistes, maquilleurs, animateurs, concepteurs d’effets visuels et prodiges de la 2D et 3D, et retrace plus de deux siècles d’histoires extraordinaires.

Plus de 2500 photos, des dizaines d’interviews des plus grands artistes de l’univers des trucages, des anecdotes et expériences de tournage racontées par ceux qui les ont vécues, un guide des fi lms de référence pour vous aider à enrichir votre vidéothèque, des articles de fond et des témoignages passionnants, tel est le contenu de ce livre qui ravira les amateurs éclairés tout autant que les néophytes.

LE TRAVAIL DE PASCAL PINTEAU PLÉBISCITÉ PAR LES GRANDS NOMS DU CINÉMA

« L’enthousiasme de Pascal Pinteau pour toutes les disciplines des trucages est fantastique, mais c’est sa passion pour les effets spéciaux artisanaux, réalisés devant les caméras, qui lui a permis de devenir un merveilleux porte-parole de notre travail et de celui de beaucoup d’autres dans l’industrie du cinéma, partout dans le monde. Nous nous réjouissons donc de le voir compiler toutes les précieuses informations qu’il a récoltées dans les pages de ce formidable livre. Il permet à des gens comme moi et à tous ceux que l’univers des effets spéciaux et des effets visuels intrigue de découvrir en détail les vies et les expériences des spécialistes des trucages du monde entier. » Richard Taylor, Weta Workshop (Le Seigneur des Anneaux, King Kong, Avatar, Le Hobbit)

« Cette compilation sensationnelle de l’art, des méthodes artisanales et des techniques de l’illusion est informative, superbe et extrèmement complète. Elle permet de se rendre compte qu’il n’existe pas réellement de frontière entre « les effets spéciaux et l’ensemble des mondes de l’illusion, qu’il s’agisse des créations dramatiques, de la scénographie théâtrale, de la magie, des films, des attractions des parcs à thème ou des expériences de réalité virtuelle. Je suis convaincu que nous partageons tous le désir d’amplifier nos expériences en ce monde grâce à ces arts et ces technologies, qui sont sur le point d’atteindre un tel niveau de réalisme, d’immersion visuelle et sensorielle qu’elles pourront bientôt nous divertir grâce à des illusions impossibles à distinguer de la réalité. Cet ouvrage entraîne le lecteur dans une odyssée surprenante, enrichissante, et très satisfaisante qui montre comment la Science-Fiction, la Fantasy, les expériences immersives avancées, et les medias ouvrant de nouveaux horizons pourront jouer un rôle déterminant dans le futur et avoir un impact déterminant sur nos destinées. »
Douglas Trumbull, réalisateur des films Silent Running et Brainstorm, des attractions Back To the Future, the Ride et The Luxor Trilogy, concepteur des effets visuels de 2001, l’Odyssée de l’Espace, Rencontres du Troisième Type, Blade Runner, et Star Trek, le Film, et inventeur des procédés Showscan Digital et MAGI

Se procurer le livre sur Amazon.

[En discuter sur le forum]
Bookmark and Share


Fantasy Attraction Arthur, l'aventure 4D
.