P.3618 (court métrage SF)

Effets spéciaux ou scènes en 3D, matte paintings, animation, compositing...Montrez-nous ce dont vous êtes capables !

P.3618 (court métrage SF)

Messagepar J-S » Ven 08 Avr 2011 - 23:58

Bonjour a tous, je suis heureux de vous présenter mon court métrage qui contient entre autre des incrustations sur fond bleu et des décors en images de synthèse. Il s'agit du film de fin d'année que mon groupe et moi avons réalisé pour l'Université marne-la-vallée.
Théme imposée : une rose écrasé derrière une porte.
Contraintes : pas de musique ni dialogue.


Synopsis :
Un homme enfermé dans un station spatiale futuriste tente de s'évader par le rêve.


Sur Viméo : http://vimeo.com/22091591

Sur Daylimotion : http://www.dailymotion.com/video/xi0o2x ... shortfilms
J-S

 
Messages: 11
Inscription: 01 Juil 2009

Re: P.3618 (court métrage SF)

Messagepar BILL » Sam 09 Avr 2011 - 15:05

Je viens de regarder ton film. Je vais te donner mon avis franchement, uniquement en jugeant le résultat lui-même, sans tenir compte des difficultés de tournage et du manque de moyens.

Je m'attendais à une surprise, une révélation à la fin. Tel quel, on a l'impression d'une histoire avec un début (le rêve ou le souvenir du type dans la forêt sur terre), un milieu (il se réveille dans une cellule de station spatiale) mais pas de fin (Il écrase la rose, mais pourquoi maintenant et pas avant si c'est un objet-souvenir auquel il tient. Pourquoi vient-on brusquement le chercher ? Qu'est-ce qui se passe après ?).

Je suis particulièrement attaché au déroulement d'une histoire dans un court métrange, et là - désolé de cette franchise brutale - je reste sur ma faim et je n'y trouve pas mon compte.

Du côté technique, j'ai été très gêné par les incrustations, notamment sur la rose qui flotte lentement. Vous auriez mieux fait de passer à une autre technique en prise de vue directe sur ce plan là, par exemple la coller sur une plaque de verre et la faire bouger devant le personnage et un bout de planneau blanc raccord avec votre décor de cellule 3D. Autre problème: le faux crâne avec les rebords qui passent sur les oreilles et d'énormes plis sur la nuque : sur le personnage principal, ça passe mal, hélas...

Cela étant dit, on fait des courts pour apprendre. Faire des erreurs, c'est normal, et ça permet de progresser par la suite. C'est dans cet esprit-là que je te donne mon avis ainsi, plutôt que de me borner à parler seulement des ambiances réussies ou du concept initial, qui était une manière astucieuse de traiter le thème imposé :wink: En tous cas, bon courage pour la suite et pour vos prochains courts :D
BILL
Staff
 
Messages: 7051
Inscription: 16 Fév 2007

Re: P.3618 (court métrage SF)

Messagepar J-S » Sam 09 Avr 2011 - 19:01

Je n'ai absolument aucun probléme avec le fait que l'on soit franc, bien au contraire et je te rermercie de ton avis. Je vais essayer de répondre au questions posées :

Il écrase la rose, mais pourquoi maintenant et pas avant si c'est un objet-souvenir auquel il tient

En fait, je ne sais pas si tu t'es trompé en écrivant mais c'est l'un des gardes qui écrase la rose. En réalité la rose séchée représente une nature qui a disparu dans la vie du personnage et quand le garde vient l'écraser, il faut comprendre qu'il n'y a plus aucun espoir. De mon point, cela représente une fin mais je dit bien d emon point de vue, moi qui connait le film, après le tout c'est d'arriver a faire comprendre l'idée au spectateur et j'ai bien conscience que le court peut paraître peu clair sur bien des aspects.

Cela étant dit, on fait des courts pour apprendre. Faire des erreurs, c'est normal, et ça permet de progresser par la suite. C'est dans cet esprit-là que je te donne mon avis ainsi, plutôt que de me borner à parler seulement des ambiances réussies ou du concept initial, qui était une manière astucieuse de traiter le thème imposé En tous cas, bon courage pour la suite et pour vos prochains courts

J'avou que malgré mon envie depuis longtemps, c'est bien la première fois que j'utilise des incrustations, du maquillage FX et des images de synthèses. De ce côté là beaucoup de chose sont a revoir alors je m'efforcerais à l'avenir d'améliorer au maximum ce genre de chose. Si tout se passe bien, je posterai l'année prochaine un autre cours de ce genre pour la seconde année de fac. Encore merci pour ton avis et tes conseils, je m'en souviendrais :wink:
J-S

 
Messages: 11
Inscription: 01 Juil 2009

Re: P.3618 (court métrage SF)

Messagepar BILL » Sam 09 Avr 2011 - 19:43

Oui, j'ai écrit un peu vite, j'aurais dû préciser "Le garde écrase la rose, mais pourquoi la détruit-il maintenant si c'est un objet-souvenir auquel le prisonnier tient, alors que la cellule est totalement vide par ailleurs ?" Comme les autres cellules sont vides aussi, comment a t'il réussi à la garder et à la cacher éventuellement, puisqu'elle est déssechée ?

La chose la plus dure, c'est de "s'extraire d'un film" que l'on conçoit pour essayer de se mettre à la place du spectateur qui le voit pour la première fois. Bien des choses qui paraîssent claires à un auteur qui baigne dans son projet depuis des mois peuvent être difficiles à comprendre par le public qui le découvre. Même des cinéastes chevronnés peuvent avoir du mal avec ça :wink:

D'une manière générale, pour ton prochain court, je te conseille de choisir d'abord la solution technique la plus simple pour faire une image, quitte à renoncer à un maquillage ou un effet visuel si tu n'es pas sûr qu'il sera impeccable. N'hésite pas à demander des conseils sur ce forum pendant la phase de conception, beaucoup de nos amis pourront te donner des idées précieuses :wink:
BILL
Staff
 
Messages: 7051
Inscription: 16 Fév 2007

Re: P.3618 (court métrage SF)

Messagepar J-S » Dim 10 Avr 2011 - 18:43

En me posant la même question au sujet de cette rose, j'avais simplement pensé qu'il pouvait lui l'avoir dissimuler dans sa combinaison. De plus, si on s'interroge sur "l'avant" et "l'après" de cette portion d'histoire, on peut imaginer que c'est la première fois qu'il voit cette cellule puisqu'il se réveil au début et que la force de gravité n'est pas encore activé. Il pouvait très bien être en état de stase ou venir d'un autre endroit et finalement, il n'aurait alors jamais eu à la dissimuler.

Je pense qu'on peut y voir ce qu'on veut au final, c'est juste une question de point de vue.


La chose la plus dure, c'est de "s'extraire d'un film" que l'on conçoit pour essayer de se mettre à la place du spectateur qui le voit pour la première fois. Bien des choses qui paraîssent claires à un auteur qui baigne dans son projet depuis des mois peuvent être difficiles à comprendre par le public qui le découvre. Même des cinéastes chevronnés peuvent avoir du mal avec ça

Tout a fait d'accord, il ne faut pas perdre ca de vue.


D'une manière générale, pour ton prochain court, je te conseille de choisir d'abord la solution technique la plus simple pour faire une image, quitte à renoncer à un maquillage ou un effet visuel si tu n'es pas sûr qu'il sera impeccable. N'hésite pas à demander des conseils sur ce forum pendant la phase de conception, beaucoup de nos amis pourront te donner des idées précieuses

Comme je ne peux pas abandonner tout ces artifices-la pour des raisons perso, je vais suivre ton conseil et viser le plus possible la perfection. Pour ce qui est du forum, oui j'avais déjà eu l'occasion de voir des choses extraoridanaires et c'est pour que je voulais un avis qui vienne d'ici.
J-S

 
Messages: 11
Inscription: 01 Juil 2009

Re: P.3618 (court métrage SF)

Messagepar Laurent2 » Dim 10 Avr 2011 - 19:35

C'est vrai que le truc que me frappe le plus (et me fait décrocher) vient des faux crânes mal posés. Ca me rappelle un court auquel j'avais participé et auquel ton film me fait penser sur bien des points. Le réalisateur voulait un personnage complètement chauve et avait décidé, pour un rendu impeccable, de se raser à blanc (c'est le réal qui interprétait le rôle principal et c'est d'ailleurs moi qui l'ai rasé). Et pour le plan final où le personnage devait avoir un aspect un peu foetal et luisant, le réalistateur s'était appliqué une bonne dose de gel intime sur tout le corps (j'avais alors quitté le tournage, n'ayant été sollicité que pour d'autres plans avec effets). Eh bien dans le montage final, une coulure de gel crée un effet "faux crâne mal raccordé" sur la tempe du personnage et on m'a dit plusieurs fois "dommage pour le faux crâne raté"... Aaaargh!! Bon, heureusement que l'oeil averti voit bien qu'il s'agit d'un mec rasé et non d'un effet :D

Laurent.
Laurent2

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 947
Inscription: 14 Déc 2008
Localisation: Strasbourg

Re: P.3618 (court métrage SF)

Messagepar J-S » Dim 10 Avr 2011 - 20:01

Sympas cette anecdote qui montre bien la différence entre réel et vision du réel qu'on les spectateurs. Pour ce qui est du faux crâne, j'aurais également voulu un crâne rasé mais déjà que mon acteur me rendait service, je me voyais mal lui demander de sacrifier ses cheveux longs :D

Mes camarades de la fac n'ont pas forcément vu qu'il s'agissait d'un faux crâne, ne connaissant pas l'acteur, il le croyait effectivement chauve. C'est pour ca que (c'est ce que je disait a Bill) je voulais avoir un avis des pros sachant bien entendu que beaucoup de problème vis a vis du crâne mais pas seulement étaient présent.

D'ailleur, Laurent est-ce que tu aurais des conseils à me donner pour l'utilisation d'un faux cranes ? quel matière (latexe ou autre) ? Comment faire un bon raccord réaliste ? Eviter les plis horribles comme dans le cours :? Parce que n'y connaissant rien, j'ai rater la découpe au niveau des oreilles et ma copine s'est chargé du reste et elle n'y connait pas plus que moi.
J-S

 
Messages: 11
Inscription: 01 Juil 2009


Retourner vers Vos réalisations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron